Il est important de s’intéresser à certains éléments avant de se lancer dans la culture de microalgues. Choisir le bon système de culture (photobioréacteurs, raceway, green pannels…), trouver les paramètres les plus adaptés ou encore sélectionner sa microalgue en fonction de ses besoins ne sont que des exemples de paramètres essentiels à prendre en compte pour obtenir des résultats qualitatifs et quantitatifs.

Cependant, quel que soit le mode de culture choisi ou la microalgue, il est nécessaire de lui donner un accès régulé et adapté à la lumière. Lucy vous explique l’importance de la lumière pour la croissance des microalgues.

La lumière, le premier facteur limitant dans la culture des microalgues

Les microalgues sont des organismes autotrophes, c’est à dire qu’elles se développent grâce à la photosynthèse.

Pour que ce mécanisme fonctionne, il faut respecter certaines conditions, notamment l’apport de dioxyde de carbone (CO2), d’eau (H2O) et de lumière. Ainsi, cette combinaison va permettre aux chloroplastes de convertir ces éléments en énergie sous la forme de glucides, nécessaire au bon développement des microalgues.

Les éléments à prendre en compte pour avoir la lumière la plus adaptée à sa culture

Plusieurs éléments sont à prendre en compte dans le contrôle de la lumière : 

  • L’irradiance : la régulation de l’intensité lumineuse est particulièrement importante, ne pas leur en apporter assez ralentirait leur développement. A l’inverse, une cellule recevant trop de lumière sera photoinhibée.
  • Les cycles : certaines microalgues ont plus besoin de lumière que d’autres. Leur développement va donc être dépendant des saisonnalités. 
    Utiliser une lumière artificielle permet de s’affranchir ou de régler le rythme nycthéméral (jour/nuit) et d’apporter une source lumineuse continue avec un spectre adapté.
  • Le spectre lumineux : il caractérise les longueurs d’ondes émises par la lumière. Adapter les différents spectres permet d’optimiser la croissance de certaines microalgues.
  • L’accès la lumière : il est important pour les cellules de recevoir de la lumière de façon homogène. Les microalgues ont tendance à s’auto-ombrer et donc à restreindre l’accès à la lumière aux autres microorganismes présents dans le même environnement qu’elles. Pour y pallier, il est ainsi nécessaire d’avoir une bonne hydrodynamique.

Si vous souhaitez augmenter vos productivités, n’hésitez pas à vous intéresser à nos barres de LED. Elles régulent la luminosité pour que les microalgues effectuent leur photosynthèse au degré d’irradiance souhaité.

D’autres facteurs sont importants dans la culture des microalgues

La lumière n’est cependant pas le seul facteur à prendre en compte pour produire de la biomasse. Le dosage des nutriments, l’agitation, le pH sont une liste non exhaustive des paramètres importants pour cultiver des microalgues. 

A bientôt pour une nouvelle édition de conseils et astuces pour la culture de microalgues. 

Lucy